jtemplate.ru - free extensions for joomla

08.09.2018 - Une majorité de canadiens voudraient adhérer au devoir de mémoire « shoahtique »

samedi, 08 septembre 2018 11:13
Evaluez cet article
(1 Vote)

Mike Deschamps

Un canadien sur six tiendrait des propos qui pourraient être considérés comme antisémites. C’est ce qu’annonce le journal communautaire The Canadian Jewish News. Malgré cela, et toujours selon le CJN [i], un sondage révèlerait qu’une majorité de canadiens aimerait garder la mémoire de la « shoah » vivante.

Les chiffres

En effet, ce sont Les Amis du Centre Simon Wiesenthal et Nanos Research qui ont effectué un sondage pour questionner 1000 personnes :

- 78% des interrogés ont dit vouloir perpétuer la mémoire de l’Holocauste.

- 12% disent qu’on parle trop de la « shoah ». 15% estiment que les juifs ont trop d’influence sur les affaires ou  sur la finance internationale.

- 18% pensent que les juifs sont puissants dans le milieu des affaires de façon générale.

- 13% estiment qu’ils ont trop d’influence sur le gouvernement canadien.

Selon le président du FSWC, Avi Benlolo, si l’antisémitisme touche 15% des canadiens, il faudra « redoubler d’efforts afin de rééduquer les gens contre l’antisémitisme, la haine et l’intolérance ». Cette phrase à elle seule démontre l’intérêt  de la communauté organisée de s’ingérer dans la pensée des autres canadiens. Sans doute, Avi Benlolo pourrait expliquer à ces 15% des canadiens, la raison pour laquelle la majorité des produits alimentaires sont cashers au Canada (et en Amérique du Nord) alors que comme le CJN le rappelle, la population juive au Canada représente moins d’un pourcent. Compte tenu en plus qu’une partie des juifs vont dans des commerces juifs pour acheter leurs aliments, s’agit-il là d’un accommodement déraisonnable ?

Le Québec sur le banc sur des accusés

Selon le sondage commandé, le Québec obtient le plus haut taux de pensées négatives sur les juifs. En effet  19 à 27% (en particulier les hommes québécois) estiment que les juifs ont trop d’influence. Au Québec on retrouve aussi le plus haut taux de personnes qui pensent qu’on parle trop de la « shoah »

Eternelles victimes ?

Le CJN rappelle que bien que la population représente moins d’un pourcent de la population au Canada, 16% des crimes ont été perpétrés par haine des juifs. Ils rappellent également que 29% des crimes de haine ont été perpétrés contre des juifs à Toronto.

Des questions se posent : est-ce que la communauté juive canadienne est la seule communauté à commander des sondages pour vérifier la perception qu’ont les autres citoyens ? Quel est le but du sondage ? Quelles sont les dispositions prises à la suite du sondage ? Un aliyah forcé pour certains juifs canadiens ? Freiner les demandes du lobby juif afin d’apaiser les tensions ? A quand un sondage pour savoir si les canadiens non-juifs trouvent raisonnable d’être forcés à manger « casher » à un coût additionnel (même minime) ? [ii]


[i] http://www.cjnews.com/news/canada/one-in-six-canadians-hold-anti-semitic-views-majority-want-to-keep-memory-of-shoah-alive-poll

[ii] http://www.lebonnetdespatriotes.net/lbdp/index.php/video/videolbdptv/item/19580-business-casher-michael-lauzon-sur-le-front

Commentaires   

 
0 #1 JV 09-09-2018 13:07
Dans le monde des sondages comme ailleurs "le client a toujours raison". Nanos savait ce que voulait entendre son client et a arrangé ses questions en conséquence. On peut obtenir des résultats différents pour un même sujet si on formule habilement les questions. La sémantique analytique est un des multiples outils des sondeurs. De plus, un sondage "canadien" est un non-sens sociologique et ne vaut rien coté données. Il y a tellement de différences anthropologique s entre les Québécois et les Canadiens, qu'on ne peut tirer aucune conclusion. Par exemple, la haine des Anglais envers les Français date d'un, voire deux millénaires et elle se reflète encore tous les jours dans les éditoriaux anti-Québec des journaux de Toronto. Bref, tous les statisticiens savent que l'on ne peut mélanger des données de sources aussi différentes.

Maintenant, je fais mienne votre conclusion. Rien à ajouter à votre dernier paragraphe.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.


Code de sécurité
Rafraîchir

RDP LBDP par thème

  •