jtemplate.ru - free extensions for joomla

19.08.2017 - Contre la marchandisation des minorités sexuelles

samedi, 19 aout 2017 10:28
Evaluez cet article
(1 Vote)

Francis

Le mois d'août à Montréal est marqué par la tenue du Festival de la Fierté LGBT, cette année du 10 au 20 août inclusivement. Pour la première fois cet événement est pancanadien, d'où le nom de Fierté Canada Montréal (1). Bien entendu le financement gouvernemental sera sans aucun doute encore une fois très généreux avec Justin national qui ne cesse d'encourager le communautarisme sous toutes ses formes. L'événement est commandité par des grandes entreprises comme la Banque TD, Winners, Trojan (faut bien se protéger après tout!), VIA Rail, Québecor, Fido et j'en passe. 

Tout ceci nous amène à constater l'ampleur de la marchandisation de tout ce qui concerne la diversité sexuelle (homosexualité, transsexualité, transgenre, etc). La société marchande a réussi à les récupérer pour en faire des sources de gros profits. Après tout année après année, les médias du système nous rabattent les oreilles sur les retombées économiques que rapporte la Fierté LGBT. Le lobby LGBT s'en donne à coeur joie et est bien heureux de récolter autant de subventions bien utile pour ses projets et sa propagande. Étant donné que l'égalité juridique complète a été obtenu pour les homosexuels, le lobby LGBT défend des causes douteuses et farfelues comme les toilettes pour transgenre et la non-mention du sexe sur les registres d'état civil, comme si un individu pouvait ne pas avoir d'identité sexuelle!

Les premiers militants homosexuels ne cherchaient pas à s'intégrer au système, mais au contraire le remettait en question, à tort ou à raison. Ils avaient au moins la décence de ne pas s'associer à des multinationales pour recevoir du financement et ne couraient pas après les subventions des différents paliers de gouvernement. Ils assumaient pleinement leur discours et leurs actions contestataires. Ils étaient honnêtes contrairement à la nouvelle génération qui se prétend humanitaire alors qu'il n'y a que le fric qui compte pour eux au point d'accepter que leur festival ne serve qu'à enrichir davantage des capitalistes.

Les minorités sexuelles, à l'instar des autres communautés crées par notre système, sont très mal représentées. Qu'est-ce que les homosexuels, les lesbiennes, les transsexuels, les transgenres ont à retirer de la Fierté LGBT? En quoi cet événement  contribue à améliorer leur vie? La réponse est un gros vide abyssal. Il n'y a que le communautarisme qui en sort renforcé, bien inutilement d'ailleurs, car la propagande du lobby LGBT ne cesse de leur enfoncer dans la tête qu'ils doivent se définir tout d'abord selon leurs préférences sexuelles et que tout le reste est secondaire.

Il ne s'agit pas ici de condamner une quelconque orientation sexuelle, nous avons tous le droit de vivre notre sexualité comme nous l'entendons, dans les limites de la décence et du respect et sans causer préjudice à autrui. Mais cette survalorisation du style de vie homosexuel est indécente et grossière. L'exhibitionnisme éhonté qui est à l'honneur dans les défilés de la Fierté LGBT un peu partout à travers le monde n'aide en rien les homosexuels et les lesbiennes qui veulent vivre en paix comme tout le monde. D'ailleurs le concept de fierté qui se voulait au départ une réponse à la honte et la répression d'autrefois est largement dépassé et n'a plus sa raison d'être. Dans une société aussi ouverte et tolérante que le Québec, où l'homophobie est largement dénoncé et condamné, il n'y a vraiment aucune raison de se revendiquer "fier" de ses préférences sexuelles. Le respect doit se faire dans les deux sens, autant envers la majorité de la population qu'envers les membres  des minorités sexuelles. Si l'intimidation à l'égard des personnes LGBT est inacceptable, autant le fait de transformer un garçon de huit ans en travesti l'est également (2). Il y a une distinction importante à faire entre des adultes consentants et de jeunes enfants qui ont atteint à peine l'âge de raison. L'auteur de ces lignes se plait à rêver parfois d'un monde où ce communautarisme exacerbé n'aura plus sa place et où nous serons des citoyens, des travailleurs, des êtres humains bien d'être hétérosexuel, homosexuel, transsexuel ou transgenre.

(1) http://www.fiertemontrealpride.com/media/communiques/c2016/7mars2016/ 

(2) http://www.tilllate.com/fr/story/drag-queen-enfant

1 commentaire

  • Lien Commentaire Soares Antonio Mrp jeudi, 07 septembre 2017 17:44 publie par Soares Antonio Mrp

    Tres bon article !!!!!

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

RDP LBDP par thème

  •