jtemplate.ru - free extensions for joomla

11.06.2017 - L'armée arabe syrienne est-elle en train de gagner la guerre ?

dimanche, 11 juin 2017 10:14
Evaluez cet article
(2 vote)

Le ministère syrien de la Défense a annoncé que l’armée et ses alliés étaient arrivés à la frontière irakienne au nord du point de passage d’al-Tanf. 

L’armée syrienne et ses alliés ont bloqué l’avancement des forces baptisées « la Nouvelle Armée syrienne » soutenue par les États-Unis et le Royaume-Uni dans le sud-est de la Syrie, notamment à Deir ez-Zor et à ses alentours, a rapporté le site Shaam Times.

La simultanéité de l’arrivée de l’armée à la frontière irakienne et du début des opérations des Forces démocratiques syriennes (FDS) pour s’emparer de Raqqa, prétendue capitale de Daech, a beaucoup affecté le moral des terroristes.

On s’attend à ce que dans les prochains jours les daechistes soient déboussolés, égarés et divisés, ce qui serait un facteur positif en vue de la reprise de Raqqa et de Deir ez-Zor.

Les daechistes sont encerclés à Raqqa et à Deir ez-Zor depuis le nord et l’ouest par les FDS, depuis le sud et le sud-ouest par l’armée syrienne et ses alliés et depuis l’Irak par les forces de l’armée irakienne et les combattants des Hachd al-Chaabi.

Même en ce qui concerne la Jordanie, l’arrivée de l’armée syrienne aux frontières irakiennes serait une bonne nouvelle pour ce pays. Car la voie de Daech vers le sud serait coupée et cela pourrait être l’une des raisons cachées des signaux positifs qu’Amman a envoyés à Damas.

Source : presstv.com

 

Gilles Verrier 

C'est la première révolution de couleur devenue purement militaire, et financée plus que toute autre, qui aura échouée si la victoire des forces armées syriennes du gouvernement de Bachar Al Assad se confirme. Une défaite pour l'impérialisme américain, on le sait, et le sionisme israélien, qui a participé au conflit par des bombardements ciblés et autres soutiens discrets aux terroristes soignés et hébergés en Israel, on le sait moins. Une défaite historique pour le sectarisme musulman des wahabites, takfiristes et salafistes, minoritaires, représentés par de richissimes dictatures, maintenues en place grâce à un deal conclu avec les États-Unis depuis les accords de Quincy, paraphés au lendemain de la Deuxième guerre mondiale.      

Ne restera plus, le moment venu, qu'à tenir un nouveau scrutin, supervisé par tous les observateurs internationaux qui voudront se pointer, pour confirmer un résultat qui devrait se traduire par l'écrasante popularité du président Assad auprès des siens. 

La bonne santé d'un monde multi polaire est dans l'intérêt absolu du Québec. De son indépendance éventuelle et de la renaissance du fait français en Amérique. Tous les démocrates et ceux qui veulent faire la vie dure au terrorisme ne peuvent qu'applaudir la victoire, pas encore acquise, mais qui s'annonce de la Syrie, appuyée par la Russie, l'Iran et le Hezbollah. Ils y ont mené un combat intelligent et mesuré, dosant la force militaire avec une fine et patiente diplomatie.

La Russie use encore aujourd'hui de tout le poids des arguments pour éviter que ne soient renversés par une aventure américaine les progrès réalisés depuis deux jours par l'Armée arabe syrienne. Le talonnage diplomatique des États-Unis par la Russie - guerre psychologique dans laquelle la Russie détient un net avantage - devrait continuer de rapporter des dividendes en neutralisant les ambitions étasuniennes. 

 


La Russie avertit les États-Unis sur une autre frappe contre les forces pro-gouvernementales en Syrie

Traduction par Mike Deschamps

Le principal diplomate de Russie a déclaré à son homologue américain qu'il est inacceptable que les forces américaines frappent les forces du gouvernement syrien suite à une frappe aérienne sur la milice pro-régime le mois dernier.  

Reuters rapporte que le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré à la secrétaire d'État Rex Tillerson samedi que les attaques sont inacceptables dans un appel lancé par des diplomates américains.  

"Lavrov a exprimé son désaccord catégorique avec les attaques des États-Unis contre les forces pro-gouvernementales et a appelé à prendre des mesures concrètes pour prévenir des incidents similaires à l'avenir", a déclaré le ministère dans un communiqué à Reuters.

Les États-Unis ont attaqué des forces progouvernementales parce que les forces de la milice soutenues par le président syrien Bashar Assad ont menacé les combattants syriens soutenus par les États-Unis dans le sud du pays, ont indiqué les responsables.  

La Russie a déjà informé les Américains que le bombardement de forces pro-gouvernementales nuirait aux tentatives de trouver une solution politique à la guerre civile syrienne. Elle a également mis en garde contre les États-Unis qui violent la souveraineté syrienne.  

La Syrie est l'un des principaux alliés du Moyen-Orient de Russie, ainsi que l'Iran.

Source : washingtonexaminer.com

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

RDP LBDP par thème

  •