jtemplate.ru - free extensions for joomla

01.06.2017 - Les adeptes du mondialisme et de la gouvernance globale se rencontrent aujourd'hui

jeudi, 01 juin 2017 14:48
Evaluez cet article
(1 Vote)

Mike Deschamps

On ne présente plus le groupe Bilderberg [i] [ii] qui organise sa réunion annuelle depuis 1954.

Cette année, l’élite  mondiale a décidé d’aller se cacher à Chantilly en Virginie du 1er au 4 juin.  Cette 65eme réunion accueillera 131 participants venant de 21 pays.

Les sujets de cette année (si on veut bien croire les informations du site bilderberg.org) sont :

  1. L’administration Trump
  2. Les relations transatlantiques
  3. L’alliance de la défense transatlantique
  4. L'orientation de l’Union Européenne
  5. Est-ce que la mondialisation peut être ralentie ? (Est-ce que l’élite mondiale aurait peur pour son entreprise ?)
  6. Emplois, revenus et des attentes non réalisées
  7. La guerre de l’information
  8. Pourquoi le populisme prend de l’ampleur ?
  9. La Russie dans l’ordre mondial (doit-on comprendre dans le Nouvel Ordre Mondial ? A noter qu’il n’y a aucun participant venant de la Russie)
  10. Le Proche-Orient
  11. Prolifération nucléaire
  12. La chine (Aucun participant venant de Chine)
  13. Les actualités

Qui sont les quatre participants du Canada ?

Bill Morneau vient de la famille du Parti Libérale du Canada. Il a été nommé Ministre des finances en 2015 par un Justine Trudeau qui avait déclaré qu’il ne mettrait jamais les pieds dans une réunion du Bilderberg. Effectivement il n’y va pas mais envoie son ministre des finances.

Michael Sabia, PDG de la Caisse de dépôt et placement du Québec qui cautionne l’accaparement des terres au Brésil en ayant des intérêts dans le fonds TCGA, à moins de ne pas avoir été au courant, mais en finance il n’y a pas de hasard. En février dernier, nous décrivions les fonds TCGA « TCGA a aussi procédé à un montage d’entreprise qui permet au fonds de contourner les lois brésiliennes qui visaient justement à limiter les investissements étrangers dans les terres agricoles. Les investissements de TCGA au Brésil font partie d’une vaste opération de spéculation foncière et de l’élargissement des grandes plantations industrielles. Les petits exploitants perdent leur lopin de terre en raison de l’existence d’un processus qui favorise la concentration des terres et l’exploitation de la main-d’œuvre et qui finit par causer des problèmes écologiques et de santé publique. » [iii]

 Les deux autres sont des habitués :

Heather Reisman : C’est une montréalaise anglo juive qui a étudié à l’Université McGill. Présidente et fondatrice du groupe Indigo, elle est la fille d’un courtier immobilier et d’une propriétaire de magasin de vêtement. Elle est aussi la nièce de Simon Reisman qui a négocié l’accord de libre-échange de 1988. Heather Reisman a été aussi gouverneure du Toronto Stock Exchange. En 1982, elle se marrie à Gerard Schwartz (directeur de la Scotia Bank depuis 1999) et fréquente la Synagogue Réformée au Holy Blossom Temple de Toronto. Tous deux sont des sionistes de premier ordre.  En 2005, ils fondent un organisme (Heseg Foundation) pour venir en aide aux soldats de l’IDF sans familles. Ils envoient également des centaines de Ipods aux soldats Israéliens. En 2006, ils financent un échange entre deux universités canadienne et israélienne a hauteur de $578 000. Schwartz est le fondateur du Canadian Council for Israel and Jewish Advocacy en 2004, un lobby pro-israélien. Le tribalisme à son apogée. Quand vous achetez un livre ou un CD chez Indigo, pensez-y. Heather Reisman interdit également la vente de Mein Kampf d’Adolf Hitler, dans ses magasins.[ii]

David McKay : PDG de la Banque Royale (RBC), ce montréalais est aussi membre du The Hospital for Sick Children, dont les dons proviennent aussi de loges maçonniques. Nous savons tous que les francs-maçons adorent les enfants ! Sous sa direction la RBC a été la première banque à adopter le paiement via Facebook Messenger (Voir l’article de Ray Y Adamson « Facebook devient une banque ».  McKay a aussi travaillé pour Visa. [ii]

Le comité de Bilderberg se veut transparent en faisant la déclaration suivante :

Grâce à la nature privée de la réunion, les participants ne sont pas liés par les conventions de leur bureau ou par des positions pré-convenues. En tant que tels, ils peuvent prendre le temps d'écouter, de réfléchir et de recueillir des idées. Il n'y a aucun résultat souhaité, aucun procès-verbal n'est pris et aucun rapport n'est écrit. En outre, aucune résolution n'est proposée, aucun vote n'est pris et aucun relevé de politique n'est émis.[iv]

C’est la preuve même d’une inquiétude...

[i] http://www.lebonnetdespatriotes.net/lbdp/index.php/rdp/rdplbdp/item/6197-11042016-prochaine-r%C3%A9union-de-l%C3%A9lite-mondialiste

[ii] http://www.lebonnetdespatriotes.net/lbdp/index.php/rdp/rdplbdp/item/2844-r%C3%A9union-de-bilderberg-du-11-juin-au-14-juin-2015

[iii] http://www.lebonnetdespatriotes.net/lbdp/index.php/video/item/10657

[iv] http://www.bilderbergmeetings.org/index.html

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

RDP LBDP par thème

  •