jtemplate.ru - free extensions for joomla

20.05.2017 - Journée internationale de l’escroquerie

samedi, 20 mai 2017 11:18
Evaluez cet article
(0 vote)

Mike Deschamps

C’est en parcourant les rues de Montréal que l'automobiliste peut découvrir les publicités sur les divers autobus de la STM consacrées à la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Ce qui saute aux yeux, c’est que si on compare la grosseur des caractères, le logo du présentateur officiel, la Banque Nationale, est aussi gros que l’intitulé de l’affiche, voire plus, alors que c’est la Fondation Émergence qui fait la promotion de cette journée. N’importe quel citoyen devrait s'offusquer à la vue de cette affiche publicitaire, pas tant par le transgenre qui pose fièrement mais par le fait qu’une telle fondation ait choisi une banque comme présentateur officiel.

Depuis quand les banques veulent-elles le bien de l’humanité, elles qui depuis leur création n’ont cessé d’entretenir les guerres. Vous les retrouvez derrière les coups les plus tordus : les derniers en date sont les investissements par la firme Equistone de la Banque Barclay (propriété de la famille Rothschild) sur les centres d’hébergement en Europe dans le but d'accueillir les millions de migrants. Chaque sou investi rapporte aux fonds de retraite étasuniens : plus nombreux sont les migrants qui débarquent en Europe, plus agréable est la retraite [i]. Autre coup tordu, l'accaparement de terres au Brésil qui remplit les caisses de la firme TCGA, pourvoyeur de deux fonds de retraites au Canada : la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et la Société de gestion des investissements de Colombie-Britannique (bcIMC) [ii]. Voilà deux exemples parmi tant d’autres.  Éthique ? Moralité ? Valeurs inconnues de la Banque. La Fondation Émergence, qui compte aussi Desjardins parmi ses présentateurs, est-elle une double escroquerie au service de la finance qui investit délibérément, dans le but d'améliorer son image, dans un combat dont l'utilité est discutable vu l'absence totale (ou presque) d'homophobie au Québec ? A moins que nous ayons ici affaire à des gens naïfs au point de croire que la Banque souhaite faire œuvre de philanthropie ? Qu’on ne s’y trompe pas : la banque ne se mouille que dans les opérations lucratives.

Quoi qu’il en soit, plus rien ne choque … et ce n’est pas avec une population à moitié dans le coma et maintenue dans l’ignorance que les choses vont changer !

 

[i] http://www.lebonnetdespatriotes.net/lbdp/index.php/video/item/10009-qui-veut-gagner-des-migrants-

[ii] http://www.lebonnetdespatriotes.net/lbdp/index.php/video/item/10657

 

2 commentaires

  • Lien Commentaire Francis samedi, 20 mai 2017 21:22 publie par Francis

    Au cours de mon enfance et de mon adolescence, soit il y a entre 25 et 35 ans, il y avait un certain tabou au sujet de l'homosexualité. Du moins dans mon milieu et à l'école que je fréquentais. C'était mal vu, surtout pour les gars qui se voyaient rabaisser au rang de sous-hommes. La discrétion était de mise.

    Les choses ont évolué depuis, mais de toute façon je ne pense pas que ce genre de campagnes publicitaires, même si l'homophobie représentait un gros problème, pourrait changer quoi que ce soit. C'est d'un ridicule éhonté, tout comme les annonces de la Fondation Jasmin Roy contre l'intimidation. On ne rend pas service aux personnes qui font partie des minorités sexuelles par de telles annonces, qui plus est financées par des entreprises fort peu scrupuleuses au niveau de la dignité humaine.

  • Lien Commentaire Francis samedi, 20 mai 2017 13:45 publie par Francis

    Le monde est dominé par des faux prophètes qui sont en train de nous conduire au bord de l'apocalypse. Ces gens très puissants et fortunés sont des escrocs qui bernent le peuple de Dieu en se faisant passer pour des bergers.

Commentez avec Facebook

RDP LBDP par thème

  •