jtemplate.ru - free extensions for joomla

16.04.2017 - Journalisme : putes ou chômeurs ?

dimanche, 16 avril 2017 13:46
Evaluez cet article
(3 vote)

Mike Deschamps

La politique spectacle a donné naissance aux médias spectacles. Il est tout simplement stupéfiant de voir des journalistes payés pour nous pondre des enquêtes « à la va-vite ». C’est ainsi que Radio-Canada a diffusé un reportage sur les groupuscules d’extrême droite le 9 mars dernier qui se résume comme suit :

L’Occident est traversé par une vague de peur face à l’islam et à l’immigration.
Populisme et extrême-droite connaissent une hausse considérable partout et appellent à la fermeture des frontières. L’Allemagne est déstabilisée après avoir vu arriver sur son sol un million de migrants en 2015. En France, la candidate du Front national Marine Le Pen est en pleine ascension à la veille de l’élection présidentielle de mai prochain.

Au Québec aussi, la peur monte. Chroniques, blogues, groupes et groupuscules prolifèrent sur Internet : la vigilance face à l’islam est à l’ordre du jour. L’intolérance a droit de cité : ne parle-t-on de dresser un rempart qui protègerait l’Occident contre le danger de l'islamisation et de l'imposition mondiale de la charia ? Le nationalisme serait-il un terreau fertile pour l’islamophobie?

Le Bonnet des Patriotes se retrouve classé parmi les groupuscules qui font de l’anti-islam leur principale grille de lecture à l'instar d'un Bissonnette. Radio-Canada a été assez malin pour inclure une capture d’écran de la page principale de notre site ... sans pour autant cliquer sur des liens. Ils auraient pu d’ailleurs consulter notre article “Les crimes de la honte” qui se trouvait sur la page d’accueil et ainsi connaître notre position clairement distincte des sites avec lesquels ils nous associent :

Il faut aussi dire un mot sur certaines personnes issues de la dissidence qui réussissent encore à trouver des excuses à Bissonnette : "c'est pas sa faute, il évolue dans un environnement féministe et immigrationniste qui l'oblige à se taire, ...". Deux choses sautent aux yeux : l'antigauchisme primaire qui fait passer le bourreau pour une victime, et le réflexe gauchiste de ces mêmes antigauchistes qui (comme les gauchistes qu'ils dénoncent d'ailleurs) sont dans un déni du monde réel : le Québécois moyen (et nombre de nationalistes ne dérogent pas à la règle !) sombre complaisamment dans la médiocrité ambiante, peu nombreux sont ceux qui poussent autrui à s'élever au lieu de se braquer dans une posture destructrice. On n'est plus enraciné, on est simplement "anti-immigration". On n'a plus VLB ou Félix Leclerc sur sa table de chevet, on a simplement besoin de cinq minutes de recherche sur Google pour trouver des chiffres, des pourcentages, des citations dont on ne connaît pas le contexte, mais qui vont nous conforter dans nos opinions.

Nous ne critiquerons jamais l’islam au nom des “valeurs” gauchistes du Québec : laïcité, féminisme, ou égalitarisme. Nous ne cherchons pas non plus une alliance quelconque avec les racialistes anglo-saxons ni ne cherchons à nous entendre avec le sionisme international dont l’islamophobie n’est plus à démontrer.  Nous sommes la dissidence dans la dissidence !

Visionnez...

1 commentaire

  • Lien Commentaire Lio dimanche, 16 avril 2017 17:40 publie par Lio

    La ligne LBDP, tendant avec le plus d'humilité et le moins d'émotions possibles vers la Vérité, demeure malheureusement trop précise, trop subtile.

    Combien de sympathisants auriez-vous gagnés, depuis toutes ces années, si vous tapiez allègrement sur l'islam ou si vous vous affubliez benoîtement du sac de patates? Des milliers assurément.

    Combien de sympathisants auriez-vous gagnés, depuis toutes ces années, si vous preniez le racialisme judéo-anglo-saxon comme grille de lecture? Des milliers encore.

    Rappelons que ce site fut créé bien avant les autres sites évoqués.

    En conclusion, ce que l'on nommait dissidence a disparu. La «dissidence» a bifurqué. À l'échangeur des concepts, elle a pris la mauvaise autoroute.
    D'une dissidence québécoise anti-anglo-protestante il y a quelques années (1), nous avons bifurqué vers une dissidence racialiste à l'anglo-saxonne anti arabes et noirs.

    Main dans la main avec nos amis anglais contre les noirs et les arabes !!! Dissidence mondialisée, dissidence mondialiste.
    Émotions (et...mal de soi) quand tu nous tiens !

    (1) Rappelons que quand nous voulons construire l'indépendance d'un pays, cela exige de se dégager de la dépendance ou de l'oppression d'un autre. En l'occurrence pour le Québec, nous ne pouvons «vendre» l'idée d'autonomie politique sans, comme le fait un vrai dissident non auto-proclamé comme JJ Nantel, pointer du doigt les manipulations historiques, géographiques, économiques, politiques et financières du Canada anglais.

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

RDP LBDP par thème

  •