jtemplate.ru - free extensions for joomla

29.08.2015 - "J'ai vécu 7 mois avec une perverse narcissique : un enfer dont je suis sorti. Pas indemne"

samedi, 29 aout 2015 04:37

LE PLUS. Lorsque l'on parle de perversion narcissique, ce sont surtout des femmes victimes d'hommes qui témoignent, comme Marie Murski, qui a publié une tribune sur Le Plus. Mais on compte bien sûr également des femmes, sans doute aussi nombreuses que les hommes, parmi les auteurs de harcèlement moral. Vincent P. a été victime d'une perverse narcissique. Il raconte.

Tout avait pourtant bien commencé. On s'entendait bien, elle avait le même point de vue que moi sur de nombreux sujets et on avait les mêmes projets. C'était une belle femme, qui inspirait confiance à tout le monde et on me félicitait d'avoir rencontré cette charmante personne.

Elle m'a demandé de m'installer chez elle au bout de six mois. Peu après, elle m'a proposé d'acheter une maison ensemble. Tout cela me semblait un peu rapide, mais elle savait se montrer convaincante, alors j'ai accepté. Nous avons trouvé la maison quelques mois plus tard. C'était une grande et belle maison dans un beau quartier. Tout était prêt pour que nos projets se concrétisent. Cela semblait presque trop beau et la suite m'a montré que ça l'était...

 

Elle montrait plus d'égard envers son chien

Le jour du déménagement est arrivé et j'ai tout de suite remarqué une attitude agressive envers moi. Je me disais que c'était sans doute le stress de l'arrivée dans la maison.

Cependant, mes amis et ma famille ont également trouvé son comportement choquant avec ses remarques blessantes à mon égard et sa façon de me parler comme à un chien.

En réalité, ce n'est pas tout à fait vrai, elle montrait beaucoup plus d'égard envers son chien...

Cette journée a été pleine d'enseignements. Ce jour-là, le masque est tombé, la véritable personnalité est apparue : sombre, froide.

Ma belle-mère a expliqué pendant le déménagement que mon beau-père se pliait à tous les caprices de sa fille et sans délai depuis qu'elle est née. Personne ne lui avait jamais dit non. Ma mère s'est aperçue également que mes beaux-parents avaient peur de leur fille.

 

Elle m'empêchait de dormir

La vie avec ma compagne n'a ensuite été faite que de rapports de force, un harcèlement continu, une attaque permanente et une usure de mes défenses.

Au début, j'ai essayé de parler de ce qui se passait autour de moi, mais tout le monde minimisait ce qui se passait, ne sachant sans doute pas que de telles personnes existaient, tout comme moi. J'étais seul face au problème.

 

Lire la suite sur Le Nouvel Obs

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

RDP par thème

  •