jtemplate.ru - free extensions for joomla

10.07.2015 - France : les policiers désormais autorisés à porter la barbe et des tatouages, vive le syndicalisme !

Après une négociation de plus de deux ans, le syndicat Force Ouvrière a obtenu que les policiers aient le droit d’arborer barbe et tatouages. Un règlement datant de 1974 les en empêchait.

Les barbes et tatouages sont désormais autorisés pour les unités de la police nationale. Le syndicat Unité SGP Police-FO a obtenu de l’administration policière le 17 juin dernier que ses hommes reçoivent l’autorisation de les porter. Cette décision intervient « après deux ans de négociations, à la suite d’une forte demande du terrain », explique mercredi le syndicat dans un communiqué .

« Si on veut une police au plus près de la population, il faut s’adapter aux évolutions de la société et rénover le règlement qui date de 1974 », explique Yves Lefebvre, secrétaire national du syndicat, chargé des conditions de travail. De fait, ce règlement interdisait le port de la barbe, à moins que l’agent ne prouve par un certificat médical qu’il en avait « besoin ».

Barbe bien taillée, tatouage sans provocation

Contacté par Les Échos, Yves Lefebvre insiste cependant sur deux conditions pour que cette barbe soit portée par les agents. « La barbe doit être propre et bien taillée, on ne veut pas de barbes de légionnaires », explique-t-il.

Concernant les tatouages, leur autorisation ou non relevait jusqu’au 17 juin du chef de service. « Un chef de service laissait ou non la possibilité à ses hommes de porter des tatouages. Aujourd’hui, les tatouages sont autorisés, à condition qu’il n’aient aucune connotation ou provocation », décrit Yves Lefebvre. De plus, ces tatouages ne doivent pas heurter la sensibilité du public. « Si on devait rencontrer ce genre de tatouage, l’agent devra le masquer durant son service, à l’aide d’un manchon par exemple », explique-t-il.

 

Source : Les Échos

 

Commentez avec Facebook

RDP par thème

  •