jtemplate.ru - free extensions for joomla

12.02.2018 - Bond dans les demandes d’aide médicale à mourir

Le nombre de Québécois qui ont obtenu l’aide médicale à mourir (AMM) a bondi de 65 % entre 2016 et 2017 et de près de 30 % dans les six derniers mois de 2017. La demande ne cesse de croître et, toutes proportions gardées, c’est à Québec, en Estrie et dans le Bas-Saint-Laurent que la plus forte proportion de patients sont décédés en recourant à l’aide à mourir.

Depuis que ce soin de fin de vie a été rendu accessible en décembre 2015, au moins 1829 Québécois ont réclamé l’aide à mourir (AMM), et au moins 1215 l’ont obtenue, selon une compilation faite par Le Devoir, incluant les tout derniers bilans sur les soins de fin de vie, couvrant la période de juin à décembre 2017.

Ce bilan révèle une hausse de 58 % du nombre des demandes formulées par les Québécois entre 2016 et 2017, tandis que celles qui ont pu être effectuées ont grimpé de 65 %, passant de 460 en 2016 à au moins 755 en 2017. Quelque 329 patients ont reçu l’aide à mourir dans les six premiers mois de l’an dernier, et au mois 426 entre juin et décembre.

Lire la suite sur ledevoir.com

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

RDP par thème

  •