jtemplate.ru - free extensions for joomla

19.05.2017 - Le Canada n'a pas à "craindre" l'évaluation annoncée par Macron

Le Canada n'a pas à "craindre" l'engagement du président français Emmanuel Macron à faire évaluer par des experts scientifiques l'impact sur l'environnement et la santé de l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, a estimé jeudi l'ambassadeur canadien en France.

Entre les deux tours de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a indiqué qu'il demanderait à "une commission de scientifiques" d'évaluer ces impacts dans les trois mois suivant son élection et qu'il ferait "modifier le texte" au besoin.

Cette annonce a été faite "dans un souci de rassemblement politique entre les deux tours de l'élection", a déclaré l'ambassadeur canadien Lawrence Cannon devant le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM).

Or, sur les questions d'environnement et de travail, "le Canada et l'Union européenne ont convenu de revoir rapidement ces dispositions de l'accord pour les renforcer, si nécessaire", a rappelé l'ambassadeur. "Je ne crois pas que nous devrions craindre cet examen indépendant annoncé par le président", a-t-il dit, rappelant que Emmanuel Macron avait été le "seul candidat présidentiel à avoir soutenu ouvertement l'accord Canada-Europe" pendant la campagne.

"Comme l'a lui-même expliqué Emmanuel Macron, son appui à l'accord économique et commercial global est un choix cohérent avec sa vision politique, pro-européenne et libérale.

Lire la suite sur 7sur7.be

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

RDP par thème

  •