jtemplate.ru - free extensions for joomla

19.03.2017 - Le désastre de la maladie du soda ravage notre corps…

dimanche, 19 mars 2017 11:19

Six millions de Français sont atteints par la Nash, pathologie du foie gras humain. Reconnue seulement depuis 2012 comme étant une maladie à part entière, elle pourrait devenir la première cause de greffes de foie d’ici 2020.

La « NASH », appelée également stéatohépatite non-alcoolique, est une maladie du foie qui associe une accumulation de graisse dans le foie, une inflammation et une dégénérescence des cellules non due à l’alcool mais à la consommation de sucre en quantité importante, par exemple les sodas. Une fois installée, la maladie s’accompagne d’un risque de cirrhose élevé, un état au cours duquel les fonctions se désorganisent pour finalement s’avérer insuffisantes. À cet instant, la NASH peut évoluer vers des cancers du foie. Il faut également savoir que cette maladie se déclare sans causer de douleurs, ni de symptômes, elle reste silencieuse. Le seul moyen de la détecter est la biopsie en prélevant une petite partie de l’organe, en l’occurrence le foie. Complexe à diagnostiquer, cette maladie prend également de plus en plus de place dans notre société, selon une étude, 25 à 30% de la population seraient concernés, certains pensent que ces statistiques sont largement sous-cotées…

Notre corps ne suit plus

Un mode de vie inquiétant serait la cause de l’évolution rapide de cette maladie. Une mauvaise alimentation en hausse combinée à une activité physique en baisse, se traduisent par un surpoids, de l’obésité, du diabète… Arrivées à saturation, les graisses vont être stockées dans le foie, voici les prémices du NASH. À l’heure actuelle, 6 millions de français en sont atteints. À terme, il est indiqué que 5% des malades développeront un cancer du foie, il est grand temps d’agir pour contrer cette maladie.

Agir

Pour sensibiliser la population et les professionnels de santé à cette épidémie silencieuse, des scientifiques français et la société Genfit ont créé un fonds de 1,9 million d’euros. Selon eux, il faut lever le voile sur cette pathologie d’un nouveau genre, encore entourée d’une part de honte (car pour la grande majorité des personnes, les maladies du foie sont liées à la surconsommation d’alcool) afin d’améliorer le dépistage, la prise en charge, et trouver un possible remède. Les experts s’attendent à ce que cette maladie deviennent la première cause de transplantation en France, en perpétuelle hausse et présente de plus en plus tôt dans la population française. Il est grand temps d’agir lorsqu’on sait que le seul moyen de prévenir l’apparition de cette maladie ou ralentir son évolution est de manger sainement et effectuer une activité sportive.

Lire la suite sur sante-nutrition.org

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

RDP par thème

  •