jtemplate.ru - free extensions for joomla

16.02.2017 - Adoption du CETA par le Parlement européen : «l’arrogance et le mépris» envers le peuple européen

jeudi, 16 fevrier 2017 07:35

L'adoption du CETA, en dépit d'une pétition signée par quatre millions de personnes, atteste de l’arrogance et du mépris que portent aux peuples européens les institutions européennes, selon l'économiste Hélène Clément-Pitiot.

RT France : Le Parlement européen vient d'adopter le CETA. Cela veut-il dire que la bataille pour ses opposants est perdue ?

Hélène Clément-Pitiot (H. C. P.) : Tout est facilité au contraire quand l’évidence des intentions se démasque. C’est bien le sens de la résistance qu’il faut poursuivre contre ce nouveau tour de rouleau-compresseur européen. Aujourd’hui 15 février 2017, le Parlement européen a en effet voté en faveur du CETA ! Le Comprehensive Economic and Trade Agreement, accord de 1 600 pages, fruit de négociations secrètes depuis 2010... enfin révélé depuis quelques mois. Cet accord devra permettre la libéralisation croissante du commerce entre l'Europe et le Canada en supprimant 99% des droits de douane.

Avec ces milliers de pages, comme les funestes memoranda qui tuèrent la Grèce, cet accord est encore un bel exemple du «bureaucratisme européen», illisible pour le commun des mortels. On connait déjà le sens de telles dérives bureaucratiques à travers l’histoire, en Chine ancienne, comme plus près de nous en URSS. Des exemples qui inspirent l’UE toujours plus, et qui deviennent une évidence pour de plus en plus d’Européens qui souhaitent sauver l’idée d’une Europe harmonieuse de cet empilement de règlements émanant d’instances non élues. En face, l’UE se crispe : défiance vis-à-vis des peuples, goût du formalisme et de l’uniformisation. Des mots clés de la doctrine du fonctionnalisme qui tirent plus que son inspiration théorique des cercles de juristes du IIIe Reich. Les archives de plus en plus ouvertes et lues en attestent. Cette bureaucratie européenne se nourrit à nouveau de la soumission des peuples : près de quatre millions de personnes signataires d’une pétition contre les accords du CETA. Qu’elle reste ignorée atteste de l’arrogance et du mépris que portent aux peuples européens ces institutions.

Lire la suite sur rt.com

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

RDP par thème

  •