jtemplate.ru - free extensions for joomla

Nouvelle aide financière de la Palestine par les libéraux, inquiétude chez les sionistes

mardi, 14 aout 2018 12:17
Evaluez cet article
(1 Vote)

Traduction par Marionnettiste

Note du Bonnet : on peut se demander le but de supporter le sionisme et à la fois, apporter une aide financière à la Palestine.

La ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau (Cabinet des ministres de l'Ukraine / CC BY 4.0)

Les groupes de défense des droits des Juifs ont de nouveau exprimé leur inquiétude quant au fait que le nouveau financement canadien destiné aux Palestiniens doit être assorti d’un contrôle suffisant, de sorte que l’argent ne soit pas acheminé aux terroristes.

La ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, a annoncé le 29 juillet que le Canada contribuerait à hauteur de 50 millions de dollars à des Palestiniens, «axés sur les besoins humanitaires urgents et la croissance économique pour tous».

L'aide du Canada ira aux Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza, même si Gaza est gouverné par le Hamas, que ce pays (et l'autorité internatinale) considèrent comme une organisation terroriste.

Le financement de quatre nouveaux projets "aidera à répondre aux besoins des Palestiniens les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier des femmes et des filles", a déclaré un communiqué du bureau de Bibeau.

L’argent ne sera pas distribué par l’intermédiaire de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA), chargé d’atténuer le sort des réfugiés palestiniens ou de l’Autorité palestinienne, mais par le biais de diverses agences humanitaires des Nations Unies.

Trois des quatre nouveaux projets seront mis en œuvre par des groupes humanitaires canadiens: Humanité et Inclusion Canada, Aide à l’enfance Canada et CARE Canada.

La nouvelle allocation comprendra 12,65 millions de dollars pour la sécurité alimentaire, les survivants de violences sexistes, les personnes handicapées, les éleveurs démunis et les «communautés marginalisées ayant un accès limité à la nourriture, aux soins de santé, à l'eau et à l'assainissement», a déclaré le bureau de Bibeau.

Le Canada fournira également 37,7 millions de dollars pour stimuler les débouchés économiques pour les Palestiniens, en particulier les femmes et les jeunes, en appuyant leur «autonomisation économique, leur esprit d’entreprise et leur emploi», ajoute le communiqué.

L'annonce des nouveaux fonds est intervenue à la suite d'une visite de Bibeau en Israël et en Cisjordanie du 25 au 29 juillet. En Israël, elle a "renforcé le soutien indéfectible et durable du Canada".

Comme dans le cas de presque toutes les nouvelles sommes offertes par le Canada aux Palestiniens, des groupes juifs craignent que l’argent des contribuables ne soit détourné ou que des terroristes s'en emparent.

Le gouvernement a précédemment déclaré qu'il "fait preuve d'une diligence raisonnable accrue" en matière d'aide humanitaire et d'aide au développement pour les Palestiniens, y compris d'une "surveillance continue, de visites régulières des sites, d'un processus systématique de filtrage et de dispositions antiterroristes fortes dans les accords de financement. Ces mesures sont en place pour garantir que les fonds ne soient pas utilisés à mauvais escient ou détournés vers des groupes terroristes. "

Mais les Amis du Centre Simon Wiesenthal ont déclaré que le nouveau financement devrait être "géré et mis en œuvre directement par les fonctionnaires canadiens sur le terrain".

"A une époque où la corruption dans les territoires palestiniens et à Gaza est au centre de l'attention internationale, notamment le refus de l'Autorité palestinienne de cesser les paiements aux "terroristes" qui assassinent et blessent les israéliens, il est impératif que les contribuables canadiens sachent que leur argent ne sera pas détourné pour soutenir le terrorisme ", a déclaré le PDG du groupe, Avi Benlolo, dans un communiqué le 30 juillet. (Note du Bonnet : que pense Avi Benlolo des dons  déductibles d’impôt, collectés par l’UJA Toronto, qui finance Israël sous forme de dons de charité ?)

Alors que Shimon Koffler Fogel, PDG du Centre pour Israël et les affaires juives (CIJA), a félicité le gouvernement d’avoir investi dans la santé et la croissance économique palestiniennes, il a déclaré que "des efforts supplémentaires doivent être déployés qui restent le principal obstacle à un avenir meilleur pour les Palestiniens. "

Le CIJA a également exhorté le Canada à appliquer ses mesures de surveillance, de sorte que l'aide ne soit pas "volée par le Hamas ou détournée par des responsables palestiniens".

Le PDG de B'nai Brith Canada, Michael Mostyn, a également exhorté le gouvernement à «continuer à surveiller avec diligence l'aide étrangère» pour s'assurer qu'aucune aide financière des contribuables canadiens ne soit détournée ou utilisée pour promouvoir la violence, l'antisémitisme ou l'incitation à la haine contre Israël et/ou la communauté juive. "

Le gouvernement conservateur de l'ancien Premier ministre Stephen Harper a éliminé l'aide à l'UNRWA en 2010 en raison des prétendus liens de l'agence avec le Hamas. Mais les conservateurs ont fourni 14 millions de dollars en aide alimentaire d'urgence à l'agence en 2012.

En 2016, les libéraux fédéraux ont restitué un financement de 25 millions de dollars à l'agence. Ils ont renouvelé cet engagement l'année dernière.

En mars dernier, le Canada a fait don à l'UNRWA d'une aide d'urgence de 10 millions de dollars pour couvrir un déficit budgétaire estimé à 446 millions de dollars suite à la décision brutale du président américain Donald Trump en janvier de geler l'aide américaine aux Palestiniens.

Source : cjnews.com

Ajouter un Commentaire

Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.


Code de sécurité
Rafraîchir

Traductions par thème

  •