jtemplate.ru - free extensions for joomla

Philip Hammond sous pression après avoir déclaré "les travailleurs du secteur public sont trop payés"

mercredi, 19 juillet 2017 11:55
Evaluez cet article
(0 vote)

Traduction par Marionnettiste

Philip Hammond a refusé de nier qu'il a déclaré que les travailleurs du secteur public sont «payés en trop».

Le chancelier a déclaré qu'il ne se prononcerait pas sur ce qui a été dit lors d'une réunion du Cabinet la semaine dernière, après qu'il ait été signalé qu'il a suggéré que les travailleurs du secteur public sont trop payés.

Cependant, il a catégoriquement rejeté les allégations selon lesquelles il a fait une remarque sexiste à propos des femmes pouvant conduire des trains.

M. Hammond a été intérrogé à plusieurs reprises sur le spectacle Andrew Marr de la BBC, pour savoir s'il avait dit que les travailleurs du secteur public étaient «payés en trop» lors d'une réunion du Cabinet mardi.

Mais il a refusé de nier directement qu'il avait fait le commentaire.

M. Hammond a déclaré: "C'est une question relative. Il s'agit de la relation entre la rémunération des secteurs public et privé et c'est un fait simple, les chiffres indépendants montrent que les travailleurs du secteur public en moyenne reçoivent environ 10% de plus que les travailleurs du secteur privé. Nous devons tenir compte de cela.

"Par rapport aux travailleurs du secteur privé, ils reçoivent une prime de 10%".

Forcé à nouveau à dire s'il avait utilisé le mot «payé en trop», il a déclaré: «Je vous l'ai dit, je ne vais pas parler de ce qui ressort d'une réunion privée du Cabinet».

Il a également réprimandé ses collègues pour avoir révélé des détails en de réunions du Cabinet.

Il a déclaré que de telles réunions «sont censées être un espace privé dans lequel nous avons une discussion sérieuse» et que les ministres ne devraient pas divulguer ce qui a été discuté.

Ces allégations viennent à un moment délicat pour le gouvernement, tandis que des ministres subissent une pression croissante pour lever le plafond de salaire du secteur public de 1%.

Mais, malgré le fait de ne pas commenter ce qui a été dit au Cabinet, il a proposé de rejeter les rapports selon lesquels il a dit à la même réunion que la conduite d'un train était maintenant si facile que "même" une femme pourrait le faire.

Intérrogé au sujet de la remarque, il a dit: "Non, je ne l'ai pas faite et je ne dirais rien de tel".

Il a poursuivi: «Encore une fois, je ne vais pas entrer dans ce qui a été ou n'a pas été dit lors d'une réunion du Cabinet, mais j'ai deux filles au début de la vingtaine qui travaillent dur, je ne pense pas comme ça, je ne ferais pas une remarque comme celle-là. "

Les fuites du Cabinet ont provoqué une spéculation selon laquelle M. Hammond est victime d'une guerre d'information tandis que des ministres se battent pour un poste pour succéder à Theresa May.

M. Hammond a suggéré que des collègues conservateurs le dénoncent, parce qu'ils s'opposent à sa position sur le Brexit.

Il a déclaré: "Si vous voulez mon avis, certains des gens qui ne sont pas satisfaits de l'ordre du jour ont essayé, au cours des dernières semaines, de faire en sorte que nous atteignions un Brexit axé sur la protection de notre économie, en protégeant nos emplois et en veillant à ce que nous puissions continuer à augmenter le niveau de vie à l'avenir ".

Source : telegraph.co.uk

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

Traductions par thème

  •