jtemplate.ru - free extensions for joomla

Est-ce que les progressistes ciblent les minorités avec l'avortement?

jeudi, 18 mai 2017 07:50
Evaluez cet article
(0 vote)

Traduction par William

 

L’avocat pro-vie Chris Iverson l’a noté dans un article récemment paru ici, sur le site du Illinois Family Institute:

Le taux d'avortement aux États-Unis est le plus bas dans l'histoire! L'Institut Guttmacher a constaté qu'il y avait 14,6 avortements pour 1000 femmes âgées de 15-44 en 2014. C'est plus bas que le taux d'avortement en 1973 (lorsque le jugement Roe v. Wade fut rendu) et chaque année depuis.

Les Républicains à Washington prennent des mesures pour retirer son financement à Planned Parenthood et empêcher le financement des programmes d’avortement à l’aide de fonds publiques  fédéraux.

Les Démocrates de l’Illinois vont dans la direction opposée. La députée à la législature de l’État Sara Feigenholtz  (D-Chicago) a réintroduit un projet de loi, HB 40, qui supprimerait toutes les interdictions sur le financement d'avortements par les contribuables. Voici lce qu’en disent les Illinois Citizens for Life:

Pendant des décennies, l'Illinois a eu comme politique publique de ne pas payer pour les avortements dans le cadre du programme d'aide Medicaid, sauf pour protéger la vie de la mère. Des tribunaux ont ajouté la « santé » ainsi que le viol et l'inceste. Cette loi de l'Illinois a été contestée à la Cour suprême des États-Unis en 1979 et a été confirmée dans son intégralité en 1980.

Sondage après sondage ont démontré qu'une nette majorité des citoyens de l’Illinois, même ceux qui se disent pro-choix, ne veulent pas que leurs impôts servent à payer pour les avortements.

Le projet de loi HB 40 supprimerait cette interdiction et allouerait des fonds publics pour tous les avortements, tout au long des neuf mois de la grossesse. Si ce projet devenait loi, des milliers d’avortements supplémentaires [nombre estimé à 15 000 ou plus chaque année] seraient payés avec l'argent des contribuables de l'État, étant donné que le gouvernement fédéral interdit de payer pour les avortements autres que pour la vie, le viol et l'inceste.

Le lobbyiste pro-vie Ralph Rivera dit qu'il n'y aurait pas de limite au nombre d'avortements qu'une femme pourrait demander sous ce régime, pour quelque raison que ce soit durant les neuf mois de la grossesse. Il n’y aurait également aucune restriction d'âge, de sorte que les mineures seraient admissibles à des avortements financés par les contribuables.

Une grande partie de la population ciblée par le projet de loi HB 40 est admissible à Medicaid. Le site web Illinois Health Matters fournit une ventilation de la « démographie de la population admissible à  Medicaid », notant qu’ « environ 600 000 résidents de l'Illinois âgés de 19 à 64 ans ayant un faible revenu sont devenus admissibles à Medicaid. »

Selon Illinois Citizens for Life, au cours de l'année d’adoption de la loi interdisant le financement publique, « plus de 12 000 avortements ont été payés par Medicaid avec l'argent des contribuables. » Étant donné que le nombre d'avortements était sensiblement plus élevé lorsque financés à même les impôts, il faut s’attendre à ce que plus d'avortements soient effectués une fois la restriction levée. Une question qui en découle est de savoir qui va bénéficier de ces avortements? Notez ces chiffres:

  • Les Noirs représentent 30 % des bénéficiaires de Medicaid dans l'Illinois alors qu'ils représentent 14 % de sa population.
  • Les Latinos représentent 16 % des bénéficiaires de Medicaid dans l'Illinois alors qu'ils représentent 16 % de sa population.
  • Les Asiatiques représentent 5 % des bénéficiaires de Medicaid dans l'Illinois alors qu'ils sont de 5 % de sa population.

Étant donné que 51 % des bénéficiaires de Medicaid dans l'Illinois font partie des minorités, que ce soit intentionnel ou non, le passage du projet de loi HB 40 augmentera le nombre d'avortements chez les minorités.

Un peu d'histoire maintenant. Notre contributrice Tami Jackson a écrit dans un article intitulé «  Margaret Sanger’s Dream Come True: Eugenics by Abortion »:

[Margaret] Sanger était une infirmière et une ardente défenseure du contrôle des naissances au début du 20ème siècle. Mais plus important encore, elle a créé l’American Birth Control League, qui finira par devenir le Planned Parenthood.

. . .

Ses motifs pour faire avancer le contrôle des naissances et l'avortement étaient sinistres: elle endossait totalement l'eugénisme pour l'amélioration de la race et de la société.

Sanger était une darwiniste embrassant une vision utilitariste de la vie humaine, et proposait de débarrasser les États-Unis de l'élément criminel et des « races inférieures » à l’aide de programmes d'avortement et de reproduction.

Margaret Sanger est née en 1879 et morte en 1966, cette question n'est donc pas nouvelle. Aujourd'hui, Sanger est considérée comme une héroïnes féministe et le Parti démocratique appuie le financement complet de la planification familiale.

Source : illinoisfamily.org

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

Traductions par thème

  •