jtemplate.ru - free extensions for joomla

AMP : l'occupation israélienne continue d'étouffer la croissance économique palestinienne

mercredi, 03 mai 2017 09:26
Evaluez cet article
(0 vote)

Traduction par William

Dans son rapport annuel de prévisions économiques pour 2017, l'Autorité monétaire palestinienne (AMP) a prédit une croissance anémique de l'économie palestinienne à poursuivre en 2017, principalement en raison des effets dévastateurs de l'occupation israélienne du territoire palestinien.

 « En dépit de taux de croissance réelle annuelle d'environ 3 % au cours des dernières années, une tendance au ralentissement de la croissance économique reste évidente, » a écrit l'AMP  dans son rapport publié cette semaine.

Un rapport publié par la Banque mondiale en septembre a également déclaré que l'économie palestinienne est restée « préoccupante », que la stagnation de la croissance, des retards dans la livraison de l'aide et les restrictions israéliennes continuent d'entraver sérieusement l'amélioration de la situation financière.

L'AMP a attribué l'état lamentable de l'économie palestinienne aux divisions politiques et géographiques entre la Cisjordanie occupée et la bande de Gaza, aux mesures israéliennes dans le territoire occupé et leur « impact négatif sur la confiance des investisseurs », ainsi qu’à un secteur privé atone.

Le rapport a également souligné l'impact de l'expansion des colonies israéliennes illégales en Cisjordanie et à Jérusalem-est, ainsi que les restrictions israéliennes imposées à la zone C - plus de 60 % de la Cisjordanie sous contrôle militaire israélien.

L'AMP a également souligné le siège  en cours par Israël de la bande de Gaza comme un obstacle majeur à la croissance économique, ainsi que la fermeture par l'Égypte du passage de Rafah retenant les Palestiniens à l'intérieur du territoire soumis au blocus.

L'AMP prédit une croissance réelle du PIB de 3,1 % à environ 8,221 millions $ pour 2017, ainsi qu'une augmentation du revenu réel par habitant (PIB réel par habitant) de 0,8 % à $ 1,776.

L'autorité a déclaré que ses prévisions suggéraient que la croissance du PIB serait principalement soutenue par une augmentation du nombre de travailleurs palestiniens en Israël, une augmentation de la consommation privée financée par des prêts d'endettement et bancaires, aux côtés de la « croissance modeste » de l'investissement brut, « notamment en raison de l' investissement dérivé de la reconstruction de la bande de Gaza, mais assez lentement. »

Les dépenses de consommation totales devraient augmenter de 4,1 %t (3,7 % pour la consommation privée et 5,7 % pour la consommation publique), avec une légère hausse (0,8 %) prévue dans le total des dépenses d'investissement.

Les prévisions de l'AMP suggéraient que les exportations pourraient croître de 2,2 %, alors que les importations devraient augmenter de 3,6 % en raison du renforcement des taux de consommation. En conséquence, il est prévu que le déficit de la balance commerciale augmente d'environ 4,4 %.

« Il est peu probable que cette croissance positive prévue exercera un impact positif significatif sur l’emploi et les possibilités d'emploi et le taux de chômage en Palestine devrait continuer à augmenter à environ 27,6 % de la population active totale en 2017, » avance le rapport.

Ces faibles perspectives pour l'économie palestinienne ont été annoncées comme le Bureau central palestinien des statistiques (PCBS) publiait son rapport de fin d'année dénombrant 4,88 millions de Palestiniens vivant dans le territoire palestinien occupé - autour de 2,97 en Cisjordanie et 1,91 millions dans la bande de Gaza occupée 

Un autre 1,530,000, ont été considérés en Israël alors que quelques 5,590,000 vivent dans les pays arabes et autour de 69,000 dans d'autres pays étrangers.

Les réfugiés palestiniens représentent 41,9 % de la population palestinienne dans le territoire occupé - 26,0 % d'entre eux en Cisjordanie et 66,7 % dans la bande de Gaza.

Le rapport note que le nombre de Palestiniens en Palestine historique - qui comprend aujourd'hui Israël et le territoire occupé - dépassera le nombre d'Israéliens au fil du temps.

Le nombre de Palestiniens en Palestine historique a atteint 6,410,000 à la fin de 2016 alors que le Bureau central des statistiques israélien a déclaré que le nombre d'Israéliens devrait atteindre 6,45 millions.

Selon le PCBS, le nombre de Palestiniens et d’Israéliens sera égal à la fin de 2017, alors que d'ici 2020 il y aura 7,12 millions de Palestiniens par rapport à 6,96 millions d'Israéliens.

Source : maannews.com

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

Traductions par thème

  •