jtemplate.ru - free extensions for joomla

Coïncidences terrorisantes

jeudi, 23 octobre 2014 16:17
Evaluez cet article
(13 vote)

Ray Y. Adamson

Il y a des drôles de coïncidences. Le 20 octobre 2014, un Canadien récemment converti à l’Islam commet un acte qualifié de terroriste[i]. Deux jours plus tard, un autre Canadien est la cause d'une fusillade au Parlement du Canada[ii] à Ottawa. À l'agenda le jour de la fusillade au Parlement canadien: « Le gouvernement du Canada présente des changements à la Loi sur le SCRS[iii] ». C'est quand-même curieux que le jour-même d'un attentat terroriste au Parlement le ministre canadien de la Sécurité publique et de la Protection civile devait ouvrir les discussions visant l'augmentation des pouvoirs du Service canadien du renseignement de sécurité[iv].

Comme dans toutes les discussions à la Chambre des communes, il fallait s'attendre aux objections de l'opposition et même celles venant des députés au sein du gouvernement. Les Canadiens n'aimant pas perdre leur liberté et leurs droits, leurs représentants doivent démontrer qu'ils défendent bien l'intérêt du peuple. Rien de cela n'arrivera finalement car suite à une attaque terroriste les visant personnellement, les députés se sont barricadés dans des bureaux pendant des heures en gazouillant furieusement leurs états d'âme sur Twitter. Dans un tel état de psychose on peut être sûr que, lorsque présenté au public, ce projet de loi va non seulement être voté majoritairement mais sera en plus bonifié. Au-revoir Madame liberté...

 

 
 
 

Un autre coïncidence troublante est la mise à jour de la Loi sur les mesures d’urgence[v] le 29 septembre 2014, à peine trois semaines avant deux attentats terroristes. On n'avait d'ailleurs pas touché à cette loi depuis onze ans. Rappel : la Loi sur les mesures d'urgence, c'est le nouveau nom donné à la Loi sur les mesures de guerre. C'est la loi qui suspend la Charte canadienne des droits et libertés. Par exemple, elle permet à l'État d'envoyer l'armée dans la maison d'un citoyen pour le tuer si cet individu est perçu comme constituant un risque à la nation. Pas besoin d'obtenir l'assentiment d'un juge; c'est le gouvernement qui décide. La justice et la démocratie ne comptent plus quand la sécurité est en jeu.

Troisième coïncidence : les deux attentats en sol canadien surviennent quelques jours après la diffusion des résultats du sondage Radio-Canada/EKOS effectué entre le 10 et 15 octobre. Ce sondage démontrait que les Canadiens ne sont pas d'accord avec les bombardements aériens contre l'État Islamique, tel que démontré par votre humble serviteur[vi]. Si les mêmes questions étaient posées aujourd'hui suite aux attentats, je mets ma main à couper que les résultats seraient favorables à l'action militaire entreprise par notre gouvernement.

 

 

Mercredi matin juste avant le deuxième attentat, Radio-Canada posait la question suivante sur Facebook : « Les événements se précipitent et se chevauchent, charriant la même interrogation : l'islam, religion de paix ou de violence?[vii] ». Cette publication faisait référence à l’article intitulé « Exécutions, djihad et EI : et l'islam dans tout ça?[viii] ». Les réactions des internautes francophones variaient de la plus violente invective aux messages de paix et tolérance. Deux heures plus tard ça sentait la poudre au Parlement et un autre soldat gisait dans son sang. Gageons que la tolérance et la compréhension vont s’amenuiser rapidement. Lorsque les informations sur la fusillade à Ottawa sont sorties, des témoins disaient déjà qu'un tireur portait une « écharpe de style arabe[iv] ». Arabe, Musulman, islamiste, jihadiste, c'est tout pareil n'est-ce pas ?

Encore des coïncidences :

·         Deux attentats « islamistes » soient commis à deux jours d’intervalle, alors que le Canada n’a jamais connu d'actes terroristes islamistes de toute son histoire,

·         Les deux terroristes sont des Québécois de souche, malgré le père lybien de Michael Zehaf-Bibeau, sa mère est québécoise[x],

·         Les deux agissaient seuls[xi],

·         Les deux étaient suivis par les services: Il faut savoir que la GRC était en contact avec Couture-Rouleau[xii]et qu’il était surveillé par les services de renseignement canadiens[xiii]. Zehaf-Bibeau aussi[xiv].

·         Pour se rendre aux portes du Parlement et déjouer la police, Zehaf-Bibeau a pris une Chrysler noire dans la rue. Il aurait demandé, arme à la main, à l'homme en cravate assis dans le siège avant de lui céder la place. C'est le même modèle utilisé par le personnel de sécurité autour de la colline parlementaire[xv]. Ça rappelle l'affaire Merah[xvi], qui était lui aussi « suivi » par les services français.

 
 

Nous sommes dans un contexte de guerre contre des guérillas en Irak. Nous apportons des changements aux lois du pays qui vont augmenter la surveillance et réduire nos droits. Quand deux jeunes hommes instables et suicidaires - figurant sur une liste de terroristes activement suivis par nos services - commettent deux attentats terroristes en trois jours, il n'y pas lieu de se demander s'il y a là un échec des forces de sécurité. Il  faut regarder le contexte et constater les multiples coïncidences, car ce sont elles qui sont terrorisantes.

 

[i] http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2014/10/21/001-conference-presse-blaney-theriault-acte-terrorisme.shtml

[ii] http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2014/10/22/001-militaire-ottawa-blesse-cenotaphe-armee.shtml

[iii] http://nouvelles.gc.ca/web/article-fr.do?nid=893769&_ga=1.182596966.1979749788.1414035478

[iv] http://www.cbc.ca/news/politics/new-anti-terror-tracking-measures-will-address-black-hole-csis-1.2800404

[v] http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois/e-4.5/

[vi] http://www.lebonnetdespatriotes.net/lbdp/index.php/component/k2/item/927-les-canadiens-vraiment-pour-la-guerre-en-irak-?

[vii] https://www.facebook.com/radiocanada.info/posts/864695703575438

[viii] http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2014/10/21/006-attaque-militaires-etat-islamique-djihad-islam-amalgames.shtml

[ix] http://ottawacitizen.com/news/national/soldier-shot-at-war-memorial-in-ottawa

[x] http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2014/10/22/015-famille-michael-zehaf-bibeau-passe.shtml

[xi] http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/attentat-a-ottawa/201410/23/01-4811820-michael-zehaf-bibeau-a-agi-seul.php

[xii] http://ici.radio-canada.ca/regions/montreal/2014/10/21/002-attentat-presume-rouleau-saint-jean-sur-richelieu.shtml

[xiii] http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/national/2014/10/21/001-canadiens-grc-surveillance-terrorisme-passeport.shtml

[xiv] http://www.newstalk1010.com/blogs/daveagar/blogentry.aspx?BlogEntryID=10682986

[xv] "The black Chrysler sedan is the same model used by security personnel around the Hill." http://ottawacitizen.com/news/local-news/ottawa-shooting-what-witnesses-saw-and-heard

[xvi] https://www.youtube.com/watch?v=PBV3sJw3d54

Commentaires   

 
0 #3 Pheles 07-11-2014 08:00
"pince-monseign eur" (Dominique), tu ne devrais pas faire d'amalgames et juger les réflexions des autres mais plutôt donner de la profondeur aux tiennes,
qui me paraissent bien rapide ou légères.
qu'est-ce que ces histoires militaires à l'étranger viennent faire ici ? seul les anciens militaires ont le droit de parler ?
ou bien est-ce une fierté à étaler ?
genre :"moi je faisais partie des meurtrier à l'époque "?
c'est glauque ...
ps: attention à l'orthographe voyons...
nb: niveau amalgame avec un nom pareil ... héhéhé
Citer
 
 
0 #2 Dominique Brecheisen 26-10-2014 19:53
Tiens, un autre qui vois des complots partout!
Très bien structuré, très bien analysé, mais le tout, dans un sens, dans le sens de ta vérité et non pas la vérité et puisque nous parlons de vérité, il y a autant de vérités qu'il y a de personnes....al ors armes toi de patience, et s.v.p. ne vois pas un jeu de mots lorsque je te dit de t'armer....il faut respirer un peu! Si tu avais servis ton pays sous les armes et que tu avais combattus à l'étranger comme je l'ai fait, comme des milliers de citoyens comme moi l'ont fait et comme nos pères l'ont fait, pour nos droits et libertés et pour cette même charte que tu brandit ici et sous la quelle tu te réfugie, peut être serait tu à même de pouvoir comprendre vraiment l'enjeu de ce qui se passe réellement! Tes propos, encore une fois sous le droit à l'expression, pourrait aussi bien être interprétés par une autre personne comme une menace de l'intérieur pour tenter d'affaiblir notre pays ou se semer la terreur...terre ur...terrorisme ...sous toute ses formes....ne soit pas surpris si un jours les gens t'invitent à te ranger du coté de ces fanatiques, car tu leur ressemble trop!
Citer
 
 
0 #1 moun 23-10-2014 23:46
Réflexion intéressante .... nous devrions réflichir sagement...
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.


Code de sécurité
Rafraîchir

Les derniers dossiers à lire...