jtemplate.ru - free extensions for joomla

Le projet de loi C-639 n'est pas antidémocratique

jeudi, 12 mars 2015 09:17
Evaluez cet article
(0 vote)

Une réplique à Samuel Bricault de Ray Y. Adamson

« Si le projet de loi C-639 est adopté, je deviens fou. Je serai le premier à bloquer les rues, les routes, les métros et les ponts! Qu’on nous emprisonne au nom de la sécurité! »

Dans son article intitulé Le Canada criminalise les manifestants, mon confrère Samuel Bricault avance que le projet de loi C-639 présenté par Wai Young est antidémocratique (le lecteur est encouragé à lire son article avant de poursuivre la lecture de celui-ci). Je souffre autant que lui de perdre ce moyen de pression important - manifester dans la rue - toutefois, la modification au Code criminel (protection des structures essentielles) n'est pas antidémocratique.

 

UNE LIBERTÉ FONDAMENTALE?

Mon confrère poursuit ainsi « Notre liberté fondamentale de manifester nous sera retiré au nom de la sécurité publique.» Un instant. Manifester serait une liberté fondamentale - au nom de quoi? Il n'y a qu'une seule loi qui définit cette expression au Canada, c'est la Loi constitutionnelle de 1982, mieux connue du nom Charte canadienne des droits et libertés. L'article 2 de ce document garantit seulement quatre libertés fondamentales, entre autres: la liberté de réunion pacifique et la liberté d’association. Le droit à la vie n'est me pas une liberté (c'est classé comme garantie juridique, sauf quand le Premier ministre décrète la Loi sur les mesures de guerre, dans quel cas le gouvernement peut nous tuer - sans blague - mais fermons cette parenthèse).

On peut imaginer qu'une manifestation dans la rue soit une association ou réunion pacifique, mais ce serait donner un nouveau sens aux libertés fondamentales énumérées ci-dessus. Ces dernières ont plutôt rapport à la formation de syndicats et aux manifestations tels que des piquets de grève lors des conflits de travail. La Charte ne permet pas aux gens de bloquer les rues et de créer des embouteillages.

DÉMOCRATIE VS DÉMOCRATIE REPRÉSENTATIVE

Loin de moi vouloir pisser sur les Carrés rouges! Le problème est qu'on abuse tous du mot démocratie. En réalité notre système politique est une démocratie représentative. Ça veut dire que le peuple ne décide pas de ses lois; il choisit des représentants et leur délègue le pouvoir de légiférer. Après une période donnée, le peuple vote à nouveau et les élus changent. Clarifions la différence entre démocratie et démocratie représentative avec les définitions du dictionnaire Larousse.

- Démocratie: système politique, forme de gouvernement dans lequel la souveraineté émane du peuple.

- Démocratie représentative: système politique dans lequel le peuple exerce sa souveraineté par l'intermédiaire d'organes représentatifs.

Techniquement, pour exercer sa souveraineté 100% du temps, le peuple pourrait faire un référendum sur chaque question. Démocratique, mais lourd comme processus. La triste réalité est qu'une élection ne donne pas une démocratie; elle donne une démocratie représentative. Dans ce système, les élus qui ont le plus de moyens financiers sont favorisés. Ils sont redevables aux gens qui leur aident à gagner le vote, car la main qui donne est toujours en haut de celle qui reçoit. La Commission Charbonneau m'a rendu bien cynique, c'est vrai, mais je crois que tout le monde sait dans le fond que les politiciens sont corrompus par définition, non pas parce qu'ils sont nés malins! mais à cause du système électoral lui-même. Voilà pourquoi on abuse du mot démocratie. On sait que la nôtre est une illusion d'optique, et pour se donner bonne conscience on dit des bétises comme « La démocratie n'est pas le meilleur système qui soit mais c'est le moins pire qui existe ».

Voici un autre exemple illustrant comment le mot démocratie est malmené: dans le l'imaginaire populaire, démocratie rime avec protection des minorités...alors qu'en réalité la démocratie est la tyrannie de la majorité. Prenez le cas d'un référendum sur la séparation du Québec. Admettez que 50% plus 1 votent Oui. Eh bien dans ce cas le Québec deviendrait un pays et les 49.9999% réfractaires devront se plier au désir de la majorité. Pareil pour la dépénalisation de la marijuana ou un vote majoritaire qui interdit les mariages homosexuels. On est loin système canadien avec ses ses Droits de l'homme et sa Cour suprême qui invente des lois! Alors pourquoi dit-on que la protection des minorités est essentielle à la démocratie? Peut-être parce que dans notre cerveau binaire on se dit que c'est ça ou la Corée du nord. Ou pire: peut-être qu'on a peur de ce qu'implique le pouvoir absolu exercé par la majorité, et qu'on préfère déléguer le pouvoir à des gens qui se disent compétents afin de nous déresponsabiliser...


LES MANIFESTATIONS

Revenons au fond de notre sujet: les manifestations dans la rue, ou plutôt l'expression des doléances. Rapellez-vous que dans notre système, les élus sont chargés de décider au nom des citoyens. J'admets qu'il est totalement antidémocratique (dans le sens canadien) de manifester contre l'augmentation des frais de scolarité. Dans notre système actuel les plaintes ou réclamations doivent être adressées au député par écrit, au téléphone ou en personne. Ensuite ce représentant fera ce pourquoi il a été élu: il mènera les problématiques au Parlement où il proposera et discutera des solutions sur la base desquelles l'ensemble des représentants pourra légiférer.

ET SI LES POLITICIENS N'ÉCOUTENT PAS

Si tel est le cas, dites-vous que vos efforts ont été insuffisants. Vous n'avez pas écrit assez de lettres. Vous n'avez pas appelé assez. Je vais être vilain: vous n'avez pas acheté assez d'influence. Ça ne vous plaît pas? Vous vous sentez impuissants? Eh bien tant pis. C'est ça la démocratie...représentative! Et si vous n'aimez pas - si je vous ai choqué - ne me coupez pas les mains, je ne suis qu'un messager. C'est la nature même du système qui vous est choquant. L'important est de comprendre notre réalité en premier et les solutions suivront. D'ailleurs, des gens ayant étudié la question à fond travaillent déjà dessus. Allez voir Etienne Chouard, il a quelque chose à dire à ce sujet.

Ajouter un Commentaire

Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.


Code de sécurité
Rafraîchir

Les derniers dossiers à lire...