jtemplate.ru - free extensions for joomla

Société mortifère

samedi, 02 novembre 2013 04:00
Evaluez cet article
(2 vote)

Ray Y. Adamson 

Cette semaine, une dépêche du Associated Press relayée par les médias canadiens a rapporté que la Belgique songe à légaliser l’euthanasie d’enfants

[i] et [ii]. Cette réflexion survient alors que l’Assemblée nationale du Québec vient d’adopter[iii] le projet de loi intitulé « Mourir dans la dignité »[iv], la première étape d’un processus législatif visant à encadrer la mise à mort des citoyens par leurs médecins.

Inutile d’entrer dans le débat émotionnel de la souffrance comme justification du suicide assisté, celle-ci faisant appel à des expériences très personnelles. Ces dernières devraient être inopportunes quant à la prise de décision de ceux qui visent à décriminaliser un acte jusqu’ici illégal. Je me demande toutefois si les dirigeants qui votent ces lois – et les lobbies y faisant la promotion – n’ont pas perdu la raison et le sens de ce qui est juste et bon.

Les projets de société pervers commencent toujours par petites étapes. Lors des débuts de la légalisation de l’avortement, dans plusieurs états du monde on parlait d’encadrer une pratique dangereuse pratiquée de façon artisanale dans la clandestinité. À l’époque parait-il, les grossesses involontaires étaient arrêtées avec des poisons ou physiquement avec des cintres. Sous prétexte des « droits de la Femme » l’avortement a été doté d’outils législatifs et aujourd’hui des fillettes à peine pubères peuvent se faire avorter sans le consentement – ou même la connaissance – de leurs parents. Fini la barbarie. Il est possible d’interrompre volontairement ses grossesses aux frais de l’État, de multiples fois par année, comme si c’était une forme de prophylaxie.

Au Québec, nous discutons d’un projet légalisant l’euthanasie. Le prétexte ici est de « prévenir et apaiser leurs souffrances »[v]. Les conditions sont très sévères : souffrance insupportable et constante, consentement libre et éclairé du principal intéressé nécessairement majeur, conseil des médecins, travailleurs sociaux, éthiciens et j’en passe. Impossible, nous dit-on, que le conseil de famille fasse pression pour hâter les déboursés de l’héritage. Impossible de prendre des décisions pour des gens inaptes ou des « légumes ». Impensable de tuer des enfants.

Durant les consultations publiques, on nous a souvent montré l’exemple de certains pays européens, qu’au Québec on est toujours si prompts à voir comme plus avancés au niveau des droits de l’Homme. Vous savez, ces pays où les garçons jouent à la poupée à la maternelle et d’où viennent les prix Nobel, où les mentalités ne sont pas rétrogrades. Voilà que la Belgique, décidemment moderne, centre de l’Union européenne, de la bien-pensance bobo et pionnier de l’euthanasie, met sur la table la possibilité d’euthanasier des enfants. Évidemment, ça prendrait le consentement des parents, selon l’article précité, qui a l’honnêteté d’inscrire les données statistiques portant sur la croissance des euthanasies belges sur les dix dernières années.

Il n’est pas encore l’heure du bilan chez nous et je me demande dans quel monde nous vivons. Quelle est cette société mortifère qui nous pousse, à travers sa législation, à discuter de la mise à mort de ses malades, vieux et enfants? Cette régression des valeurs dans notre civilisation dépasse l’entendement. Alors qu’on pourrait mettre nos ressources à faire la promotion de la vie : la vie saine, la vie d’amour et du partage, on se perd dans ces réflexions stériles.

De notre incapacité à gérer la souffrance et notre propension à faire de tout un objet de marchandisation, nous succombons à de bas instincts individualistes : le moi-je-veux poussé à sa finalité terminale, soit le moi-je-veux-ma-mort. Son corollaire qui consiste à tuer l’ascendant donneur de vie, le moi-je-veux-la-mort-de-mon-parent-qui-souffre-tantest déjà équilibré par le moi-je-veux-la-mort-de-mon-enfant-qui-n’est-pas-encore-en-vie… et bientôt de celui-qui-l’est-déjà.

Citoyens du Québec: refusons cette loi inique !

 

 

[i] http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/11/02/007-euthan...

[ii] http://www.lapresse.ca/international/europe/201311/02/01-4706570-la-belg...

[iii] http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2013/10/29/002-assemblee-...

[iv] http://mourirdansladignite.gouv.qc.ca/projet-de-loi

[v] Langage tiré directement du texte présenté par le gouvernement du Québec

Ajouter un Commentaire

Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.


Code de sécurité
Rafraîchir

Les derniers dossiers à lire...