jtemplate.ru - free extensions for joomla

2 février : la chandeleur (origines et histoire)

jeudi, 02 fevrier 2017 17:18
Evaluez cet article
(1 Vote)

Nom populaire de la fête chrétienne commémorant la présentation de Jésus au temple, il nous vient du latin  festa candelarum (fête des chandelles), en raison de la bénédiction des cierges qui avait lieu ce jour-là.

Quarante jours après Noël, l’Église célèbre l’épisode rapporté dans l’Évangile selon Saint Luc (Luc, 2, 22-35) de la presentation de l’Enfant au temple de Jérusalem. Le vieillard Siméon avait alors reconnu en le Christ la « lumière pour éclairer les nations ».

Célébrée à Jérusalem dès le IVème siècle, la procession des cierges (les chandelles) vit le jour vers 450. La célébration s’exporta en Syrie, à Constantinople puis à Rome (sous le pontificat de Sergius Ier, d’origine syrienne). Une procession avait alors lieu à l’aurore entre le Forum et Sainte-Marie-Majeure.

L’utilisation des cierges serait à rapprocher de l’ancien usage des Romains de déposer des lampes funéraires sur les tombes des ancêtres du 13 au 21 février. Ils cherchaient à éloigner les esprits des ténèbres (février vient du februare, « purifier ») ; la fin de l’hiver annonçant chez eux le réveil des forces chtoniennes. Dans le calendrier celtique, le premier février correspondait à la fête d’Imbolc, culte domestique destiné à protéger et purifier la maison.

La pâtisserie rituelle associée à la chandeleur est la crêpe, également caractéristique du carnaval. Faite de farine, lait et œufs, elle servait à prouver que l’on avait encore des réserves à la fin de l’hiver et jouait un rôle protecteur : la première devait être lancée sur le dessus d’une armoire, pour veiller à l’économie familiale, et une pièce en or dans la main selon certaines superstitions, pour s’assurer la fortune toute l’année.

Une scène du film Archimède le clochard (campé par un Gabin truculent, réalisé par Gilles Grangier en 1959) illustre d’ailleurs cet usage. Cette dernière fête familiale marque la fin du cycle de Noël (en Provence, la crèche est enlevée à ce moment). Y succéderont les jours gras, tournés vers l’extérieur. Cette fête fut également appelée longtemps « fête de la purification de Marie » de la fin du VIIIè siècle à 1969 (nouveau calendrier romain mis en place par Paul VI).

Source : contre-info.com

 

1 commentaire

  • Lien Commentaire Francis mercredi, 08 fevrier 2017 07:01 publie par Francis

    Le catholicisme est malheureusement aujourd'hui de plus en plus menacé par l'impiété ambiante, la baisse continuelle de la pratique religieuse et par la lâcheté de nombreuses personnes qui affirment ne pas pouvoir être catholiques parce qu'elles refusent de changer leur mode de vie.

Commentez cet article

Ces informations sont requises (*). Veuillez noter que votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site. Attention : Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct. Aucune forme de haine ou de violence ne sera tolérée.

Décryptages par thème

  •